Comment stimuler l’autonomie d’une personne âgée ?

Chez les personnes âgées, l’un des enjeux est de conserver une activité physique régulière afin de stimuler l’autonomie physique. Une promenade quotidienne, faire le marché, s’occuper du jardin, aller au musée ou participer à une activité associative quelconque sont autant d’occasions de faire de l’exercice et de stimuler l’autonomie de la personne âgée.

Je contacte une agence

Une activité physique régulière pour conserver l’autonomie des personnes âgées

La pratique d’une activité physique régulière permet de lutter contre la perte d’autonomie d’une personne âgée. En effet, l’inactivité physique chez une personne âgée entraîne rapidement une diminution de la force et de la flexibilité dans les jambes, une mauvaise coordination, et des problèmes d’équilibre avec pour conséquence une perte d’autonomie. A terme, une personne âgée qui ne pratique pas assez d’activité physique hésitera à sortir seule de chez elle, diminuant ainsi encore son autonomie et augmentant son isolement.

 

Stimuler l'autonomie d’une personne âgée avec une auxiliaire de vie Petits-fils

 

Pratiquer une activité physique régulière permet aux personnes âgées de lutter efficacement contre tous ces facteurs de risque, tout en prenant du plaisir.

Une activité physique adaptée aux personne âgées

L’idéal est de pratiquer une activité physique au moins 30 minutes par jour. Selon l’autonomie de la personne âgée, on adaptera la durée et le type d’activité : aller chercher le pain à pied, faire le marché, s’occuper du jardin, passer l’aspirateur, cuisiner… Tous les prétextes sont bons pour bouger un peu plus chaque jour et stimuler l’autonomie.

Stimuler l’autonomie en douceur… et accompagné !

Après une chute ou une hospitalisation, la personne âgée peut manquer de forces et de confiance en elle. La présence d’une auxiliaire de vie pour l’accompagner dans ce type d’activité est une source de motivation supplémentaire et permet à la fois de rassurer la personne âgée, d’éviter le risque de chute, et de stimuler l’autonomie et la mobilité.

La pratique sportive en groupe pour les personnes âgées

Pour les personnes âgées autonomes, les mairies, clubs de sport et associations de quartier proposent de nombreuses activités sportives adaptées : gymnastiques douces, yoga, tai-chi-chuan, stretching, l’aquagym, natation, pétanque, danse de salon.

Quelles sont les précautions à prendre pour les seniors qui font du sport ?

  • Ne pas s’épuiser, ménager des temps de repos suffisants. L’important est de se maintenir en forme, pas de fournir un effort intense.
  • Arrêter immédiatement en cas de douleur.
  • Eviter de pratiquer une activité physique aux heures les plus chaudes, en cas de forte pollution, ou de canicule.
  • Boire régulièrement pour éviter la déshydratation.
  • Adapter son alimentation. Pour en savoir plus, consultez nos conseils nutrition pour les personnes âgées.
  • Consulter son médecin avant de débuter toute activité physique : c’est lui qui vous conseillera au mieux, en fonction de votre état de santé.
  • Pour une personne âgée en perte d’autonomie, être accompagnée par une auxiliaire de vie qui saura choisir des exercices adaptés à son état de santé.

Quel est le rôle d’une auxiliaire de vie pour stimuler la personne âgée ?

Une auxiliaire de vie professionnelle a été formée pour identifier les difficultés de la personne âgée, pour évaluer ses capacités, et pour stimuler l’autonomie en lui proposant des activités physiques adaptées à ses capacités tout assurant sa sécurité.

Je veux connaître les tarifs

Liens utiles - Par Petits-fils, spécialiste de l'aide à domicile pour les personnes âgées

Les recommandations de l’OMS sur l’activité physique des personnes âgées

Les recommandations d’un ostéopathe pour pratiquer une activité sportive après 50 ans – Senior ! (mais pas trop)

Petits-fils vous guide et vous conseille