La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative chronique, lentement évolutive (c’est-à-dire que les premiers symptômes apparaissent 5 à 10 ans après le début de la maladie), et d’origine le plus souvent inconnue. Elle ne se guérit pas, mais des traitements existent pour en atténuer les effets.
Elle est provoquée par la disparition progressive des neurones chargées de fabriquer et de libérer la dopamine, un neurotransmetteur indispensable au contrôle des mouvements du corps.
Elle touche généralement des personnes de plus de 60 ans, mais 10% des malades ont moins de 50 ans.

Symptômes

On associe souvent les tremblements à la maladie de Parkinson. Pourtant, on peut être atteint de tremblements sans pour autant être touché par la maladie ; à l’inverse, une personne atteinte du parkinson ne tremble pas forcément. La présence d’au moins deux des trois symptômes suivants permet cependant de vous alerter et de vous pousser à consulter:

  • la lenteur du mouvement (bradykinésie)
  • un tremblement au repos de la main et/ou du pied unilatéral
  • la raideur (hypertonie)

Il arrive que d’autres symptômes moins typiques apparaissent, comme la dépression, des douleurs ou de la fatigue. Chaque patient est particulier dans les signes qu’il présente, de la même manière que la maladie n’évoluera pas de la même façon d’une personne à une autre.

Diagnostic

Diagnostiquer une maladie de Parkinson n’est donc pas évident et demande de l’expertise ; c’est pourquoi il est conseillé de consulter un spécialiste en neurologie, même si votre généraliste n’a pas suspecté de diagnostic. Du fait de son caractère lentement évolutif, le diagnostic « tardif » de la maladie de Parkinson n’influence en rien l’évolution de la maladie.
C’est la réponse au traitement par L-Dopa (précurseur de la dopamine) qui confirmera le diagnostic du médecin.

Vivre avec la maladie de Parkinson

Plus que dans la plupart des maladies, le malade est le principal acteur de sa prise en charge. La maladie de Parkinson demande avant tout un effort individuel d’adaptation, une organisation rigoureuse et une autodiscipline sans faille ; par exemple, il est essentiel de tenir un carnet de surveillance pour suivre l’évolution des troubles. Il faut également être informé très précisément sur la maladie, afin d’éviter au maximum les situations à risques.
Sachez que les activités physiques et culturelles sont fortement conseillées par les professionnels de santé : être malade ne signifie pas arrêter toute activité de loisir… bien au contraire !

Pour en savoir plus, le site de l’association France Parkinson est une mine d’informations et de conseils pratiques pour mieux vivre les troubles au quotidien.

Accompagner une personne atteinte de Parkinson

Les aidants (conjoins, enfants…) jouent un rôle particulièrement important dans la prise en charge de la maladie de Parkinson. Ecoute, compréhension et humour permettent dans bien des cas de dépasser les troubles qui affectent le malade et ses proches au quotidien. Mais plus la maladie avance, et plus la mobilisation psychologique et matérielle est importante ; il ne faut pas hésiter à se décharger de certaines responsabilités éprouvantes en faisant appel à une auxiliaire de vie, pour se réserver des moments à soi tout en étant sur que la personne qui nous est chère est entre de bonnes mains !

Le Livre Blanc Parkinson : l’espoir d’un Plan Parkinson

Réalisé par l’association France Parkinson en partenariat avec cinq autres associations françaises dédiées à la maladie, et avec la participation de 2000 personnes (malades et professionnels),
le Livre blanc Parkinson a pour objectif d’alerter le Gouvernement sur les grands enjeux de la maladie : connaissance du public, formation des médecins généralistes, diagnostic, prise en charge, statut de l’aidant (conjoint ou membre de la famille)…

L’objectif de l’association est de voir la création d’un plan Parkinson,
« c’est-à-dire une mise en cohérence de tous les acteurs, indispensable pour une maladie complexe et spécifique » explique Mathilde Laederich, Directrice de France Parkinson.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’association..

 

Demander un devis d’aide à domicile