Les animaux de compagnie apportent de nombreux bienfaits aux personnes âgées. Chiens, chats, rongeurs, oiseaux, poissons… les animaux domestiques ont le pouvoir d’aider les personnes âgées qui vivent seules à valoriser leur estime d’elles-mêmes, voire de leur permettre à améliorer leur santé.

 

Oui, les animaux de compagnie sont un vrai plus pour le maintien à domicile des personnes âgées en proie à la dépendance et à la dépression. Mais il est impératif d’être certain de faire le bon choix en adoptant l’un de ces petits compagnons du quotidien. La perte d’autonomie de votre proche âgé peut rapidement devenir une barrière. C’est pourquoi, il est important de se poser les bonnes questions avant de se décider à sauter le pas.

Quels bénéfices offrent les animaux de compagnie aux personnes âgées ?

Animal de compagnie pour personne âgée : le chien pour garder la forme

Le sentiment de solitude est atténué

Les personnes âgées qui vivent seules chez elles peuvent rapidement être touchées par un fort sentiment de solitude et d’isolement. Si leur famille ne se trouve pas à proximité de leur logement, ces personnes vont rapidement ressentir un manque face au peu d’interaction sociale que leur propose leur quotidien. D’où l’intérêt d’adopter un animal de compagnie. Ce dernier sera un très grand allié pour rompre ce sentiment de solitude à domicile. Mieux, un compagnon comme le chien sera également très efficace à l’extérieur pour aider à engager une conversation avec un voisin.

Ils favorisent l’activité physique

Cet argument est notamment valable pour des animaux domestiques comme les chats, les lapins et surtout les chiens. Ces petites bêtes à poils demandent une plus grande attention que les petits rongeurs, les oiseaux ou les poissons. Avec un chien, une personne âgée sera obligée de rester active en le promenant chaque jour. Bref, c’est extrêmement bénéfique pour les muscles, la mobilité et donc le maintien à domicile.

Ils responsabilisent les personnes âgées

En adoptant un animal de compagnie, les personnes âgées s’imposent d’organiser la vie de leur nouveau petit compagnon (servir le repas, nettoyer la litière, s’assurer de sa bonne santé, etc…). Ces « missions » du quotidien favorisent grandement la gestion des repères temporels, la confiance en soi et donc le sentiment d’être utile pour votre proche. L’ensemble de ses tâches du quotidien sont très bénéfiques pour les personnes âgées, et notamment pour celles touchées par une maladie telle qu’Alzheimer.

Quelles contraintes peut engendrer l’adoption d’un animal de compagnie ?

L’adoption d’un animal domestique par une personne âgée doit être pensée dans sa globalité. En effet, la mobilité et la santé sont les deux critères principaux qui doivent conditionner l’accueil d’un animal au domicile de votre proche ou non. Pour cela, posez-vous les bonnes questions : votre parent peut-il se déplacer facilement chez le vétérinaire ? A qui peut-il confier son animal de compagnie en cas d’hospitalisation ? Devra-t-il être prochainement placé en EHPAD ? Si oui, cette maison de retraite accepte-t-elle les animaux ?

 

Il est également utile de se poser la question de l’intérêt d’adopter un animal de compagnie pour une personne âgée présentant d’importants troubles de l’équilibre. En effet, il ne faudrait pas qu’elle risque de se fracturer le col du fémur en trébuchant sur un jouet…

 

Si la personne âgée est accompagnée régulièrement par une auxiliaire de vie pour réaliser ses tâches quotidiennes, il est également impératif de savoir si cette intervenante n’a pas peur des chats, des chiens ou d’un autre animal.

Quels animaux domestiques proposer à une personne âgée ?

Animal de compagnie pour personne âgée : le chat pour rompre la solitude

Les chiens

Comme évoqué plus haut, le chien est le compagnon idéal pour aider une personne âgée à garder la forme et donc à favoriser son maintien à domicile. Les balades quotidiennes avec son animal de compagnie lui permettront de stimuler son autonomie et renforceront ses liens sociaux avec ses voisins de quartier.

Les chats

Le chat peut être le compagnon idéal pour une personne âgée n’ayant pas une très grande autonomie, mais qui souhaite néanmoins avoir un peu de compagnie au quotidien. Bref, un chat demande moins d’attention qu’un chien, mais contribue grandement à rompre le sentiment de solitude.

Les petits animaux d’intérieur

Les poissons, les rongeurs et les oiseaux sont à conseiller aux personnes âgées faisant preuve d’une mobilité réduite. Ils demandent généralement peu d’entretien et vivent dans un espace clos.

Les animaux de jardins

Les personnes âgées qui ont une maison, et donc un jardin, peuvent se tourner vers des animaux comme les lapins, les poules ou les tortues de terre. Ces compagnons demandent également peu d’entretien, mais incitent la personne âgée à se déplacer plus fréquemment qu’en temps normal.

Un animal de compagnie : est-ce suffisant ?

Comme nous l’avons vu, les animaux peuvent être des compagnons avec de multiples atouts pour les personnes âgées qui vivent seules chez elles. Mais cela peut ne pas être suffisant. Si votre parent âgé se montre de plus en plus dépendant pour réaliser ses tâches quotidiennes, l’aide à domicile par une auxiliaire de vie professionnelle sera également à envisager dans les plus brefs délais.

Petits-fils,
l’aide à domicile
sur-mesure

Réseau national d’aide à domicile
pour les personnes âgées
En savoir +