Une personne âgée en perte d’autonomie peut souvent émettre le désir de rester chez elle, et ce, malgré le risque d’isolement. Dans ce cas, le logement intergénérationnel devient un bon compromis. Cette solution permet à la personne âgée de rester à son domicile, tout en laissant une partie de son espace de vie à un jeune (en contrepartie d’une participation financière ou de services rendus).

 

Cette cohabitation solidaire intergénérationnelle est également l’assurance pour les aidants familiaux que leur proche n’est pas seul chez lui, notamment la nuit.

Qu'est-ce qu'un logement intergénérationnel pour personne âgée - Petits-fils

Les différents types de logements intergénérationnels

Vous connaissez une personne âgée qui serait prête à partager son logement ? Sachez que l’on distingue aujourd’hui trois types de logement intergénérationnel :

 

Une mise à disposition gracieuse d’une partie du logement intergénérationnel contre services rendus

Le jeune peut profiter d’une partie du logement de la personne âgée à la condition qu’il l’aide dans sa vie quotidienne : être présent la nuit, faire les courses, participer à une activité, etc…

 

Une mise à disposition d’une partie du logement intergénérationnel contre participation financière et services rendus

Comme pour la première solution, le jeune fournit une aide à domicile à la personne âgée, en plus d’une participation financière aux charges.

 

La sous-location d’une partie du logement intergénérationnel

Le jeune paye un loyer à la personne âgée pour profiter d’une partie de son domicile.

Le logement intergénérationnel : une bulle d’air pour l’aidant familial

Vous êtes aidant familial ? La solution proposée par le logement intergénérationnel peut faciliter votre quotidien, tout comme celui de la personne âgée que vous accompagnez.

 

Pour cela, il est primordial de bien définir au préalable les conditions de la cohabitation entre le jeune et la personne âgée. Il est également important que les deux personnes qui vont potentiellement cohabiter ensemble se rencontrent au préalable.

Un logement intergénérationnel en complément d’une aide à domicile

Que les choses soient claires : une cohabitation avec un jeune dans un logement intergénérationnel ne peut pas remplacer la présence d’une aide à domicile professionnelle. En effet, une auxiliaire de vie qualifiée est formée aux techniques de transfert et aux gestes à effectuer en cas de chute. Les auxiliaires de vie sont également disponibles pour aider une personne âgée en perte d’autonomie à faire sa toilette ou à prendre son repas.

 

Chez Petits-fils, spécialiste de l’aide à domicile, nous sommes particulièrement sélectifs sur le recrutement de nos auxiliaires de vie. Toutes nos auxiliaires de vie doivent être diplômées et justifier d’une expérience professionnelle d’un minimum de trois ans auprès de personnes âgées à domicile.

 

Vous ne parvenez pas à savoir s’il est préférable pour votre proche de partager un logement intergénérationnel ou de faire directement appel à une aide à domicile professionnelle ? Contactez l’agence Petits-fils la plus proche de chez vous via notre formulaire de contact. Nos conseillers se feront un plaisir de répondre à l’ensemble de vos questions sur notre gamme de services d’aide à domicile et sur le recrutement de nos auxiliaires de vie.

Petits-fils,
l’aide à domicile
sur-mesure

Réseau national d’aide à domicile
pour les personnes âgées
En savoir +