Droit au répit de l’aidant familial

Le droit au répit de l’aidant familial a été créé en décembre 2015, suite à l’application de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Cet avantage permet aux proches aidants qui s’occupent d’une personne âgée en perte d’autonomie de prendre du temps pour se reposer, et de bénéficier d’une aide au répit d’un montant annuel de 500 euros. Cette aide peut notamment servir à consommer des heures d’aide à domicile.

 

Droit au répit de l'aidant familial - Petits-fils

Contacter une agence

Quelles sont les conditions pour bénéficier du droit au répit de l’aidant familial ?

Les proches aidants pouvant bénéficier du droit au répit sont :

  • Le conjoint de la personne aidée
  • Le concubin de la personne aidée
  • Un parent
  • Une personne résidant avec la personne âgée ou ayant lié une forte amitié.

Les aidants familiaux peuvent bénéficier du droit au répit si :

  • La personne âgée aidée touche l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
  • Ils assurent une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de la personne âgée
  • Ils n’ont aucun moyen d’être remplacés par une personne de l’entourage pour assurer cette aide à domicile

L’aidant familial peut également bénéficier du congé du proche aidant (3 mois par an). Pour cela, le salarié-aidant doit être en mesure de justifier d’au moins deux ans d’ancienneté dans son entreprise. Le congé du proche aidant est activable en accord avec son employeur et applicable sous forme d’activité à temps partiel.

Contacter une agence

Quand bénéficier du droit au répit ?

Le droit au répit peut être activé quand le plafond de l’APA de la personne âgée est atteint. Cette aide peut financer :

  • Des heures d’aide à domicile effectuées par une auxiliaire de vie professionnelle
  • L’accueil de jour de la personne âgée dépendante dans des structures adaptées
  • L’hébergement temporaire (entre plusieurs jours et plusieurs mois) dans établissement tel qu’un Ehpad, une unité Alzheimer ou une structure privée

Les personnes qui n’atteignent pas le plafond de l’APA correspond à leur GIR ont également la possibilité de financer des dépenses d’aide à domicile, d’accueil de jour ou d’hébergement temporaire dans le cadre du plan d’aide et dans la limite des plafonds d’APA.

Contacter une agence

L’aide à domicile : une solution haut de gamme pour l’aidant familial

 

Un service d’aide à domicile tel que celui proposé par Petits-fils est idéal pour soulager l’aidant familial et aider la personne âgée en perte d’autonomie. Nos auxiliaires de vie professionnelles sont qualifiées pour proposer une aide au lever et au coucher, une aide à la toilette, une aide aux repas, une aide aux courses, une aide au ménage ou encore de la présence de nuit.

 

Les auxiliaires de vie Petits-fils peuvent prendre le relais de l’aidant familial quotidiennement. Toutes nos intervenantes sont diplômées et justifient d’une expérience professionnelle d’un minimum de trois ans auprès de personnes âgées à domicile.

 

Vous avez des questions concernant le droit au répit de l’aidant familial ? Vous aimeriez en savoir plus concernant notre gamme de services d’aide à domicile haut de gamme pour les personnes âgées en perte d’autonomie ? N’hésitez pas à contacter l’agence Petits-fils la plus proche de chez vous en remplissant notre formulaire sans engagement. Nos conseillers se feront un plaisir de vous apporter les réponses que vous recherchez.

Contacter une agence

Aidant familial : faites appel à une auxiliaire de vie

Réaliser la Formation des Aidants en ligne

Les aides financières pour l’aide à domicile