Combattre la dénutrition des personnes âgées

La dénutrition est un problème qui touche beaucoup de personnes âgées, entraînant un affaiblissement général, tant des muscles que du système immunitaire. La dénutrition est souvent à la fois une cause et une conséquence de la perte d’autonomie, de l’isolement et de la solitude. Il est donc important de veiller à ce que les personnes âgées conservent une alimentation équilibrée afin de conserver leur autonomie et de limiter les pathologies liées au vieillissement.

Les besoins nutritionnels des personnes âgées

Les études révèlent qu’à domicile comme en institution, la plupart des personnes âgées n’ont pas une alimentation adaptée à leurs besoins, qui sont équivalents voire supérieurs à ceux d’un adulte normal.

Quelques exemples chiffrés des besoins nutritionnels des personnes âgées :

  • 1,5 litre d’eau par jour (prévoir un peu plus en cas de fièvre ou de canicule)
  • Au-delà de 70 ans, un homme a besoin de 2300 kilocalories par jour, et une femme de 1800 kilocalories par jour (ces besoins augmentent en cas de maladie)
  • Une personne âgée a besoin d’1 gramme de protéines (animales et végétales) par kilo. Pour avoir une idée de ce que cela représente, sachez que 20 grammes de protéines sont contenus dans chacune des portions suivantes :

- 100 g de viande ou de poisson
- 2 œufs
- 3 ou 4 yaourts
- 250 g (poids cuit) de légumes secs (lentilles, haricots secs, pois chiche…), soit 75 g poids sec
- 500 g (poids cuit) de pâtes, riz, semoule, soit 150 g poids sec
- 1 baguette

Les signes de la malnutrition chez une personne âgée

Plusieurs symptômes peuvent alerter sur un apport alimentaire insuffisant chez une personne âgée : perte d’appétit, amaigrissement, diminution de la force musculaire, fatigue physique, diminution de l’activité physique, mauvaise récupération physique, œdèmes… Il ne faut pas hésiter à consulter rapidement un médecin.

Les causes de dénutrition chez les personnes âgées

La dénutrition ou la malnutrition chez les seniors s’explique par plusieurs facteur. D’abord, l’environnement joue un rôle capital dans le rapport à la nourriture. Pour une personne seule et isolée, le moment du repas n’est plus un moment de plaisir ou de convivialité et n’incite ni à cuisiner, ni à manger. Pour les personnes âgées en perte d’autonomie physique, les courses, la préparation des repas, et parfois même la prise des repas sont autant de difficultés qui peuvent faire obstacle à une alimentation régulière et équilibrée.

Comment lutter contre la dénutrition des personnes âgées ?

Le meilleur traitement contre la malnutrition ou la dénutrition des personnes âgées reste la prévention. La présence d’aidants familiaux ou professionnels (auxiliaires de vie) aux heures des repas permettra de veiller à ce que la personne âgée ait une alimentation régulière et équilibrée et rendra au repas sa convivialité. Une auxiliaire de vie pourra accompagner la personnes âgée pour faire ses courses, ou les faire à sa place, préparer les repas ou aider à leur préparation en tenant de compte de ses goûts et de ses envies, et l’aider si besoin à prendre son repas.

Conseil pour favoriser la bonne alimentation d’une personne âgée

  • Veiller à avoir une alimentation équilibrée, diversifiée et régulière pour éviter la monotonie et retrouver l’envie de manger.
  • Assaisonner les aliments et les plats pour faire réagir les sens.
  • Boire beaucoup d’eau.
  • Être entouré(e) aussi souvent que possible pour éviter de prendre ses repas seul(e).
  • S’ouvrir l’appétit en pratiquant une activité physique adaptée aux personnes âgées.

 

Comment Petits-fils peut vous aider

 
 
 

Demander un devis d’aide à domicile