Dépendance : propositions des candidats à la présidentielle

Vous avez un proche en perte d’autonomie ? Que proposent les candidats à l’élection présidentielle 2017 face à votre problème ? Découvrez ce que prévoient leurs programmes concernant les personnes âgées et la dépendance grâce à notre tableau comparatif.

Contacter une agence

Candidats à
l’élection présidentielle

Propositions concernant la dépendance

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Nathalie Arthaud

Nathalie Arthaud
(Lutte Ouvrière)

Développer le service public d’aide

La candidate de Lutte Ouvrière souhaite développer les services publics de la dépendance et de la petite enfance.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - François Asselineau

François Asselineau
(Union Populaire Républicaine)

Pas de positionnement public

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Jacques Cheminade

Jacques Cheminade
(Solidarité et Progrès)

Créer 100 000 postes

Ces créations d’emploi concernent les postes d’auxiliaire de vie et d’accompagnement des personnes âgées.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Nicolas Dupont Aignan

Nicolas Dupont-Aignan
(Debout la France)

Valoriser les aidants

Instaurer des formations pour les aidants, prises dans le cadre du Congé individuel de Formation ou du compte formation professionnel. Les compétences acquises par les aidants pourront être validées pour être reconnues professionnellement.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - François Fillon

François Fillon
(Les Républicains)

Encourager l’assurance privée

Lancer un plan de professionnalisation des aides à domicile et d’adaptation des logements au grand âge. Valider le congé de proche aidant pour les droits à la retraite. Porter à 1 000€ le plafond annuel du droit au répit. L’aide aux personnes âgées doit devenir une priorité de l’engagement de service civique.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Benoît Hamon

Benoît Hamon
(Parti socialiste)

Augmenter l’APA de 30%

L’effort financier évalué à 1 milliard d’euros profitera en priorité aux personnes âgées les plus modestes et/ou les plus dépendantes. Encourager la création de places dans les EHPAD.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Jean Lassalle

Jean Lassalle
(Résistons)

Recruter 80 000 aides-soignants et infirmiers

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Marine Le Pen

Marine Le Pen
(Front National)

Créer un 5ème risque de Sécurité Sociale

Couvrir les dépenses liées à la dépendance. Revaloriser le minimum vieillesse en le conditionnant à la nationalité.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Emmanuel Macron

Emmanuel Macron
(En Marche !)

Favoriser l’hospitalisation à domicile

Augmenter le minimum vieillesse de 100€. Créer un droit à la formation et un accompagnement psychologique pour les aidants. Faciliter les démarches administratives. Autoriser le don de RTT entre collègues.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon
(La France insoumise)

Développer un réseau public de maisons de retraite

Créer 10 000 places par an en EHPAD. Augmenter l’APA de 50% pour les personnes âgées vivant à domicile et réduire le reste à charge de 500€ par mois pour les personnes âgées en maison de retraite. Former et recruter au moins 100 000 personnes.

 

> Voir son programme complet

Dépendance - Proposition du candidat à l'élection présidentielle - Philippe Poutou

Philippe Poutou
(Nouveau Parti Anticapitaliste)

Créer un 5ème risque de Sécurité Sociale

Couvrir la perte d’autonomie liée au handicap ou à l’âge, en assurant le financement d’un service public de la perte d’autonomie. Les étudiant(e)s toucheront un pré-salaire (égal au SMIC) pour leur permettre de suivre leurs études ou chercher un premier emploi.

 

> Voir son programme complet

 

Petits-fils vous propose d’accompagner vos parents au bureau de vote lors des deux tours de l’élection présidentielle (les dimanches 23 avril et 7 mai 2017). Cette prestation d’accompagnement, disponible de 8h à 20h, sera assurée par une auxiliaire de vie professionnelle.

Contacter une agence

Site officiel de l’élection présidentielle 2017